Tag Archive for tous pour julie

Belle initiative des boulangeries dans le nord

Bonjour à tous,

Aujourd’hui un peu de social pour mettre en avant une très belle initiative de l’association « tous pour Julie » en partenariat avec des boulangeries du nord de la France.

Extrait de l’article de la Voix du Nord :

Les boulangeries s’unissent pour aider la petite Julie : un euro reversé par galette des rois achetée jusqu’au 20 janvier

L’opération est reconduite. L’an dernier, sept cents euros avaient été remis …

à l’association « Tous pour Julie ». Deux nouvelles boulangeries s’y sont associées depuis et la somme récoltée devrait logiquement grimper cette année. Jusqu’au 20 janvier, les boulangeries Thomas, à Attiches et Mérignies, et Le Kernec, à Wattignies, reversent un euro par galette des rois achetée au profit l’association.

Julie a cinq ans. Elle souffre d’une maladie neuromusculaire qui l’oblige à se déplacer en fauteuil roulant électrique. Ses parents, qui vivent à Avelin, se démènent pour lui offrir un maximum de confort.

« On bosse comme des malades »

« On s’est énormément investi il y a trois ans, raconte Virginie Limosin, la maman de Julie. On aidait d’autres associations en tenant le bar, par exemple. Ça nous rapportait un peu d’argent. Mais ça nous a usés puisqu’on a toujours continué à travailler tous les deux. On a donc décidé de se concentrer : on fait moins de choses mais des choses plus intéressantes.

» Les foulées d’Houplin-Ancoisnes et l’opération autour des galettes des rois en font partie : ce sont les deux principaux événements liés à l’association. « C’est la boulangerie Thomas qui a pris l’initiative l’an dernier. On les connaît un peu, précise Virginie.

Alors ils ont pensé à ça pour nous aider. » Les sept cents euros récoltés ont permis de changer le moteur du fauteuil roulant électrique de Julie. Avec l’argent qui sera reversé cette année, « on va financer la motorisation des appareillages : baie vitrée, télécommande à infrarouges pour les toilettes, portes à l’intérieur … » Les parents de Julie se sont lancés à leurs frais dans une vaste opération d’aménagement de leur maison pour rendre la vie de leur fille plus facile. Une pièce est en construction au rez-de-chaussée. Elle devrait être terminée au printemps. « Le but, c’est que, plus tard, elle soit avec nous et qu’elle soit autonome. Qu’elle ait ses appartements. » Pour financer ces travaux, Virginie et Jérôme travaillent « comme des malades », le papa de Julie faisant des allers-retours quotidiens à Paris.

Découvrez la suite de l’article sur le site de la Voix du Nord